Pollution à Paris

pollution paris
Pollution à Paris : surtout ne Bronchez Pas !

J’étais tranquille, j’étais pénard. J’écoutais la radio en sirotant mon jus de chaussette lorsque une journaliste d’investigation est venue m’expliquer que la couleur bizarre dans le ciel de Paris, c’était de la pollution.

Stupeur ! Les personnes âgées, faibles, maigres, dodues, les p’tits n’enfants, les canaris vont avoir le souffle court aujourd’hui. Après ce constat bien convenu la journaliste m’explique qu’il ne faut surtout pas courir. Il faut rester calme, quoi. Enfin la journaliste conclue d’une voix enjouée pas de problème pour ma santé si je me déplace en marchant dans Paris. Me voilà Rassuré.

Pour stimuler vos neurones, secouez la tête de droite à gauche pendant 10 minutes tous les matins. Puis réfléchissez un peu espèce de triple buse.

Que je me déplace dans Paris en courant ou en marchant à 4 pattes, le résultat sera le même pour mes bronches en fin de course.
Les nuages n’attendent pas d’avoir leur visas pour passer les frontières.

Le même jour, un article du journal Sud-Ouest annonce un nombre de cancers en augmentation de 11% en quatre ans.

Pas besoin d’être Sherlock Holmes ou Coluche pour voir la corrélation entre la dégradation de notre environnement et la hausse de ces maladies en France.

Allons, Madame la journaliste, un petit effort, au lieu de venir à la rédaction en scooter allez y à pieds. Marcher, ça aide à penser.

Auteur : Julien

Graphiste illustrateur freelance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *